IRC en vrac

* Terminator has joined <Terminator> Sarah Connor? <Jo> oO <sten> Non, c'est le chan d'à coté. * Terminator has left <sten> ...

USA

Propagande Americaine de la Seconde Guerre Mondiale

Histoire de faire comme une riposte à la propagande soviétique postée précédement, voila un peu de propagande américaine datant de la seconde guerre mondiale, où l'on apprend qu'il faut fermer sa ganache pour éviter de mettre en péril les soldats sur le front, ainsi qu'à entretenir sa pétoire pour pas se la faire péter à la ganache plus tout un tas d'autre chose qui feront trés trés trés plaisir à l'Oncle Sam si vous les appliquez. 

Comme je suis d'une mansuétude exemplaire et d'une générosité sans pareille, je vous propose de télécharger le pack complet en HQ (3500 px mini) 

Guantánamo fête ses 10 ans d'horreur aujourd'hui

Aujourd'hui est la date du triste anniversaire des 10 ans du centre de détention de Guantánamo. Dans ce centre de détention militaire de haute sécurité, sont détenues des personnes qualifiées de « combattant illégal », capturées par l'armée américaine dans les différentes opérations qu'elle mène à l'étranger (Afghanistan, Irak, etc.) contre des militants et « terroristes » islamistes. Le choix de ce centre situé à Cuba sur une base militaire américaine a été justifié par le président George W. Bush afin de fonder juridiquement la décision de refuser de soumettre les détenus au système judiciaire fédéral américain, prenant appui sur l'extra-territorialité de la base.

Ce lieu de détention hors de tout cadre juridique attire les critiques de l'opinion publique internationale, des gouvernements et des associations de défense des droits de l'homme. De nombreux témoignages et documents font état de conditions de détention dégradantes et de l'emploi de techniques de torture sur des prisonniers, hors l'administration étazunienne a fait passer des Lois justifiant et légitimant le recours à la torture.

Obama avait promis de fermer le camp lors de son entrée au pouvoir, hélas cela va faire deux ans que sa promesse est caduque.  Aucun détenu n'est parti en année en raison des restrictions sur des transferts, et la détention militaire indéfinie est maintenant enchâssée dans la loi des États-Unis :la tristement célèbre NDAA.

 

Syndiquer le contenu