IRC en vrac

fistfight: eh vous savez quoi fistfight: faut que je me confesse DaftPunks: :o fistfight: taleur y a eu un accident ParcDesPrinces: t'as péché? fistfight: la première chose que j'ai pensé c'est fistfight: "epic fail"

enorme

Le diner est servi

Tiens c'est Lundi.... Alors pour commencer la semaine en beauté dans la finesse, l'allégresse et le bon goût voici pour vos yeux extasiés quelques unes des plus belles femmes du monde dans des poses on ne peut plus aguicheuses.

Je ne fournis pas le seau pour vomir, alors éviter d'en mettre plein le clavier et l'écran.

Merci à Dieu pour les seins !

Biologiquement, on peut les appeler mamelles, puisqu'il s'agit de l'appareillage nourricier des mammifères (porteurs de mamelles); tétons rappelle en outre à quoi ils servent.

Si on les appelle familièrement boobs, doudounes, loches, lolos, nénés, nibards, nichons, roberts ou rotoplos (liste qui est loin d'être exhaustive), les littéraires retiennent avantages (Boby Lapointe) ou les plus imprécis poitrine, buste, gorge, voire poumons (Coluche). C'est d'une de ces approximations ridicules qu'on a tiré seins: le sinus était le pli que faisait la toge romaine à hauteur de la poitrine; le cosinus ne fut inventé que bien plus tard, après la découverte de la silicone.

La taille est évoquée par les comestibles: smarties, oeufs sur le plat, gant de toilette, mandarines, oranges,pomelos, melons, pastèques, sauf dans l'exagération montgolfières ou les peu rassurants obus.

Notons également les expressions techniques forgées par nos machos: airbags, amortisseurs, enjoliveurs, flotteurs et pare-chocs.

Merci à Emma Song et à son 100H pour la démonstration en 80 images de ces propos.

 

Syndiquer le contenu